Qui Suis-Je – le Je de Soi ? (Audrey Hepburn – Soutien Pratique 5)

Qui Suis-Je – le Je de Soi ? (Audrey Hepburn – Soutien Pratique 5)

Je continue avec le processus de Pardon de Soi – le Don de Soi à Soi.

Et bien… quelqu’un a-t-il peut-être considéré quelque chose comme ça, s’est peut-être demandé : « Mais qui suis-je dans ce monde ? Et moi alors ? » Quelqu’un s’est-il jamais aidé LUI-MÊME dans ce monde, dans les expériences de lui-même ? Je suppose que non. Car je suis certaine que ce monde aurait été une très différente expression si une telle Aide à Soi par le Pardon de Soi – le Don de Soi à Soi – avait existé.

Donc, comment fonctionne le Pardon de Soi ? Comme suit. Disons… les êtres humains sont conscients de leurs pensées, donc disons que vous avez une pensée. Et, êtres humains, je ne mesure pas les pensées. Qu’elles soient définies par vous comme bonnes ou mauvaises, ou négatives ou positives : des pensées sont des pensées – exactement la même chose. Donc toutes pensées : vous utilisez le processus de Pardon. Comment ça fonctionne ? Disons… prenons encore l’exemple de la femme, et elle pense : « Bonté Divine, mes enfants m’irritent tellement ! J’en ai assez ! » Et en prononçant cette pensée – une pensée est en fait aussi une forme de communication, communication silencieuse – cette irritation en elle est générée. Quel est le Pardon qui est requis ?

« Je me pardonne de m’être permis de participer dans une pensée qui consiste en les mots ‘irritation envers mes enfants’.

Je me pardonne, en m’étant permis d’avoir une telle pensée, d’avoir généré la charge émotionnelle de l’expérience énergétique telle que de l’irritation.

Je me pardonne de ne pas m’être permis d’être honnête dans ce moment en la réalisation que je ne suis pas cette pensée et je ne suis pas cette expérience émotionelle d’irritation qui vient

– et je me pardonne, car je me suis permis de croire que cette pensée est qui je suis, de générer l’irritation

– et je me pardonne d’avoir cru que cette irritation est qui je suis. »

Et donc, que faîtes-vous dans ce moment ? Pourquoi utilisez-vous le Pardon d’une telle façon ? Car vous, à travers le processus de Pardon de Soi, Vous Réalisez Vous-Même, de la perspective que vous commencez à voir pour vous-même que vous n’êtes pas cette pensée, et que vous n’êtes pas cette irritation qui est générée à partir de la pensée.

Je peux vous dire ça, êtres humains, je peux vous dire que vous n’êtes pas vos pensées, vous n’êtes pas vos émotions, et vous n’êtes pas vos sentiments – mais cela ne signifiera RIEN à moins que vous n’appliquiez le processus de Pardon de Soi et réalisiez ça pour vous-même. Pourquoi puis-je vous parler de ça ? Je vous en parle en tant qu’une réalisation en tant que moi-même. J’ai aussi eu le processus de Pardon à appliquer – et je l’applique encore à chaque moment, s’il vous plait ! Cela ne finit pas. A chaque moment où je trouve que je ne suis pas l’Expression de Qui Je Suis, j’applique le Pardon. A n’importe quel moment où j’hésite, à n’importe quel moment où je doute, à n’importe quel moment où je… deviens désespéré – je sais que ce n’est pas moi, car je ne suis pas ça – j’applique le Pardon. Car je réalise que ce n’est pas qui je suis. Et que fais-je par le Pardon ? Par le Pardon, par le processus de Pardon de Soi, je fais cette Réalisation, je fais cette Déclaration de Moi-Même. Donc le Pardon de Soi est une Déclaration que vous faîtes de Vous-Même – que ‘je ne suis pas ça’.

Donc disons par exemple que cette femme a une pensée par exemple. « Ces sentiments qui émergent quand je pense à mon mari : Oh, je l’aime tellement ! Il est… il est ce qui me complète. » Et ce sentiment chaud et doux arrive : Huuuuhh! Woopsie! Que faîtes-vous ?

« Je me pardonne de m’être permis… de croire que ce sentiment chaud et doux d’amour… que j’ai connecté à une image de mon mari.

Je me pardonne de m’être permis de connecter l »amour’ à un sentiment chaud et doux en moi qui est lié à une image de mon mari, et d’avoir à trouver le mot ‘amour’ séparé de moi-même chez une image manifestée de mon mari. »

Pourquoi appliquer le Pardon de Soi d’une telle… façon ? Êtres humains : « JE – SUIS – AMOUR. » Si vous attachez ‘amour’ à un sentiment et à une image séparés de vous-même, comment pouvez-vous dire que c’est de l’amour ? C’est juste un mot qui est ensuite connecté à un sentiment et une émotion et à une image. Êtres humains : Ce n’est pas de l’amour, c’est impossible. Comment pouvez-vous aimer quelqu’un… qui est… Vous dîtes que vous aimez cette personne – mais cet amour est connecté à une image, et est connecté à une émotion ou un sentiment, et cette image vient d’une pensée. Ca ne fait pas de sens, n’est-ce pas ? Mais qu’est-ce que ça vous dit en fait ? Que vous ne vous Aimez en fait pas Vous-Même. Que l’Amour n’est pas une Expression En Tant que Vous-Même, En Tant qu’Un Avec Vous-Même, Egal en Expression, et Un avec Tout dans l’Existence.

Ca c’est l’Amour, êtres humains – quand l’Amour est une Expression de Vous-Même, une Acceptation de Vous-Même – donc Tous les Êtres Egaux et Un Avec Vous dans l’Existence. Aimez-vous comme Cela ?

C’est Audrey Hepburn. Je continuerai dans ma prochaine interview.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :