Qu’est-ce qui est possible sur Terre ? (Audrey Hepburn – Soutien Pratique 3)

Qu’est-ce qui est possible sur Terre ? (Audrey Hepburn – Soutien Pratique 3)

C’est Audrey Hepburn, et je continue là où j’expliquais que les gens pensent qu’ils meurent quand il arrêtent de penser, quand ils arrêtent de générer des émotions et des sentiments par une pensée. Je peux vous dire que ce n’est pas vrai ! Mais, bien sûr, c’est une autre peur qu’il est nécessaire… de transcender – plus que certainement. Car… vous savez ce qui est intéressant ? C’est en fait la peur de la Mort. Fascinant! Qui… qui doit être transcendée, car… la Mort… Qu’est-ce qui se passe quand les êtres meurent ? Leur esprit est retiré, leurs pensées sont retirées, autant que les émotions et les sentiments – et puis l’expérience, la nature expressive de soi. Et… c’est tout autant possible ici sur Terre ! Et c’est ce à quoi nous assistons et aidons à l’intérieur et en tant que les êtres humains.

Que faisons-nous ? Nous éclatons ces systèmes en vous… qui… qui génèrent des pensées, qui génèrent des émotions et des sentiments, qui vous font croire que, si vous n’êtes pas ça, vous mourrez. Oui, vous mourrez. Je vous en prie, vous le devez ! Vous devez mourir en tant que le système que vous êtes devenu pour naître à la nature expressive de Vie que vous êtes ! Où est la Vie ? La Vie est à la Mort ! Intéressant ! Et, vous savez, on en parle aussi beaucoup : « La Fin des Temps arrive, la Fin du Monde arrive ! » Oui elle arrive ! Fin de quel monde ? La Fin du Monde en tant que la nature limitée comprimée… de la pensée, de l’esprit, des émotions et des sentiments ! Regardez comme c’est petit – très limité ! Mais personne ne s’est attendu à quelque chose. Personne n’a ne serait-ce que peut-être pris en considération que la Vie est en fait à la Mort. Donc qu’est-ce qu’il pourrait y avoir en fait à la Fin ? Le Début ! Le Début et la Fin sont Ici en tant que Qui Je Suis !

Donc… qu’est-ce qu’un Processus, quel est le Processus qui est ici sur Terre dans lequel nous, êtres dimensionnels, à l’intérieur des êtres humains, en tant que les êtres humains, participons, ainsi que vous ? Et nous vous faisons prendre conscience de ce Processus, pour que, avec nous dans les Dimensions vous aidant, vous pouviez vous aider vous-même ! Et nous nous rassemblant en tant qu’un, où la Vie naîtra du physique, en tant que vous en tant que le système qui… qui… consiste en pensées actuelles qui génèrent des émotions et des sentiments – mourra. Qu’est-ce que la Mort sinon la fin ou la retrait de quelque chose qui était. C’est ce qu’est la Mort ! Peut-être est-ce la définition de « Mort » qui n’est pas comprise, ou la définition du mot « Fin – des Temps », la « Fin du Monde », qui n’est pas comprise. Et ainsi je mets ça en perspective pour vous. La Fin des Temps, la Fin du Monde, la Mort, est seulement la fin de quelque chose qui était, qui [n’aidait pas] – et nous avons réalisé cela – qu’avons-nous réalisé ? Que ce que nous étions ne nous a pas aidé en tant que qui nous sommes ! Et maintenant nous nous… aidons nous-mêmes dans la réalisation de qui nous sommes, en tant que la nature expressive de la Vie,… de sorte que tous puissent réaliser ceci aussi ! Car ceci existe dans tout – dans tout. Donc la fin de ce qui était arrive, oui. Car tout ce qui existe est ce qui était. Pourquoi est-ce « ce qui était »? Pourquoi est-ce que je le dis au passé ? Car nous avons réalisé que qui nous sommes est ici, présent, infini, est déjà ici ! Et c’est tout… ce qui doit être réalisé.

Et donc, nous… guidons les êtres humains à travers ce Processus de réaliser que vous existez… au-delà de la nécessité de la pensée… qui génère des émotions et des sentiments. Et je vous ai donné un exemple de comment cela fonctionne. Et l’autre exemple c’est, naturellement, quand vous stoppez les pensées qui sont vraiment inutiles, et bientôt vous commencerez à ne plus les penser, et vous, peut-être, vous ne commencerez pas à le réaliser – et c’est la beauté que je trouve dans ce Processus. Vous… vous commencerez à vous ressentir différemment mais vous ne pourrez pas déterminer quand exactement vous avez changé. Vous genre regardez en arrière et vous dîtes: « Oh mon Dieu ! N’ai-je pas changé ? Quand est-ce arrivé ? J’ai eu la même expérience… et… je ne peux pas déterminer [quand j’ai changé]. » Car, vous savez pourquoi ? Car vous êtes en réalité toujours infiniment ici. Et cette expression infinie de Vie en tant que vous-même est toujours ici – c’est pourquoi vous ne pouvez pas déterminer quand parce que cela n’existe pas dans le temps, cela n’existe pas dans un moment – cela existe en tant qu’expression infinie.

Et… quelle est mon approche quand j’aide les êtres humains ? C’est, d’abord – je dois d’abord vous comprendre, en tant que votre placement, en tant que ce que vous vous êtes accepté et permis d’être dans ce monde. Pourquoi dois-je faire cela ? Car je dois d’abord voir ce qui est nécessaire – comment puis-je vous aider en tant que moi-même dans des moments de réalisation expressive de qui vous êtes. Exactement comme je l’ai expliqué avec la dame avant. Qu’est-ce que j’ai d’abord fait avec elle ? Je devais d’abord comprendre où elle est dans son monde, qu’ai-je besoin de faire pour qu’elle réalise qu’elle est le pilier, la stabilité, le point central dans son monde. Et c’est là que j’ai dit: « OK, c’est ce dont elle a besoin : une dépression ! Les systèmes ont besoin de déprimer, pour qu’elle, en tant que la nature expressive de Vie, puisse tenir debout. » Et vous savez quoi, êtres ? Même si c’est seulement pour ce moment, ce moment reste – car, pourquoi ? Car nous restons et tenons en tant que la nature expressive de cet être en tant qu’un avec lui. Pourquoi ? Car je suis égale en expression avec lui dans ce moment, car dans ce moment de réalisation, c’est là que nous sommes égaux et un – c’est là que nous nous réunissons : dans de tels moments de réalisation. Et… c’est ainsi que le soutien de l’être dimensionnel et le soutien de l’être humain commencent à devenir un. C’est là que l’expression, que l’expérience manifestée du Paradis sur Terre… est réalisée. Et qu’est-ce qui est réalisé alors ? Quand vous réalisez quelque chose, cette réalisation reste en tant que vous-même infiniment. Observez. Si déjà vous avez eu une réalisation, elle ne s’en va pas ! Elle reste avec vous, en tant que vous – car c’est vous qui vous êtes réalisé ! Et lentement mais sûrement, ces réalisations commencent à venir. Et c’est comme si vous ouvriez les portes vers vous-même – VOUS prenez cette poignée et VOUS ouvrez cette porte, et cette porte, VOUS la passez – et c’est passé, et c’est fait !

C’est Audrey Hepburn. Je continuerai dans ma prochaine interview, merci !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :