Histoire de l’Homme 78 – SEXE & MASTURBATION – Assistance

HISTOIRE DE L’HOMME 78
Sexe & la Masturbation – Assistance

Salut, c’est Jack. OK, donc, de toute évidence, je vous ai présenté un problème, la situation du monde – et voici la solution qui, je vous suggère, requiert une absolue, brutale honnêteté envers soi, et que vous compreniez que si vous continuez avec l’expression sexuelle courante dans l’existence, dans les relations et même la masturbation, comprenez les conséquences de vos actions, comprenez que ces conséquences ne sont pas seulement pour vous-même mais aussi pour le reste de l’Humanité. Les implications de nos actions ne sont pas seulement sur nous-mêmes, mais aussi sur le monde entier – et c’est le point le plus important que les êtres humains ont besoin de comprendre. Et pour vraiment commencer à réaliser ce que nous sommes en train de faire, et pour que nous « pensions deux fois » – excusez mon jeu de mots – avant de ne faire vraiment quelque chose, et d’agir sur quelque chose et d’arrêter d’être… Non, j’y viendrai plus tard.

Donc, comme assistance, commençons d’abord avec la masturbation. Donc, les gens qui se masturbent : d’abord, arrêtez, OK ? Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire – « Ouais, Jack : stop ». Je comprends que c’est difficile car vous êtes tellement dépendants de cette énergie – c’est tout ce qui existe – vous savez que vous êtes baisés, mais vous n’avez aucune échappatoire. C’est comme si vous ne pouviez pas vous arrêter, vous ne pouviez pas vous aider – ces choses arrivent. OK, qu’est-ce que c’est ? C’est le système. Donc comment vous aider vous-même à stopper ce système ? D’abord, quand vous commencez à vous sentir excité – « excité », vous savez ce que je veux dire : quand vous sentez que vous ne pouvez pas vous arrêter – ce que vous avez à faire c’est la chose suivante : ne résistez pas à l’énergie, OK ? Ecoutez-moi jusqu’au bout avant de… Ne résistez pas à l’énergie, ne jugez pas l’énergie – et n’agissez pas sur l’énergie – c’est le point le plus important, car que faîtes-vous quand cette énergie vient ? Vous agissez sur elle, vous permettez à votre esprit de faire la course, vous voulez immédiatement vous masturber, et vous faîtes toutes sortes de choses. Donc d’abord, qu’est-ce que je veux dire par « ne résistez pas » ? Quand cette énergie arrive, poussez-la à travers vous. Ce que je veux dire c’est de la faire bouger, vraiment la faire bouger – mais pas de façon à causer une expérience orgasmique. Ce que je veux dire c’est que vous devez faire bouger cette énergie, parce que qu’est-ce qui se passe quand cette énergie commence à se concentrer ? C’est quand elle commence à aller vers votre esprit et qu’elle commence à activer les pensées. Donc, c’est ce point de relation que vous voulez « rompre ». La manière de rompre ça c’est de faire bouger cette énergie, vous respirez, vous vous calmez, vous vous calmez juste. Si votre esprit va dans n’importe quelle autre direction comme avoir du porno ou utiliser une télévision, des vidéos, des magazines, des objets matériels : vous n’allez pas là – ça va être difficile, parce que vous avez été dépendant de ce scénario. Ca ne va pas être facile – je suis direct ici – mais c’est du self-contrôle, OK ? Donc, quand cette énergie arrive, vous la remuez à travers vous, vous respirez, et vous vous calmez. Quand vos pensées partent, vous stoppez ces pensées, vous pardonnez ces pensées, même si vous devez écrire ces pensées – et regardez les choses et dîtes : « Merde, c’est inacceptable ! Pourquoi est-ce que je permets ça ? Comment est-ce que je pourrais permettre ça ? » Ensuite vous ne vous mettez pas en colère contre vous-même : vous utilisez cette colère et dîtes : « Jusqu’ici, pas plus loin ! Je n’autoriserai pas ça plus longtemps ! » Vous appliquez le pardon sur ces pensées – vous devez être honnête envers vous-même, vous devez prendre la responsabilité pour vous-même ici. Personne ne peut le faire pour vous. Vous pardonnez ces pensées. Vous pardonnez tandis que votre esprit commence à partir, juste pardonnez, respirez, vous calmer, ralentissez tout – car ce qui se passe quand vous commencez à être « excité » c’est que vous commencez à courir dans toute cette situation, et c’est comme ça que vous la nourrissez.

Donc, ce que vous devez faire c’est de vous calmer immédiatement. C’est le premier point d’entraînement : calmez-vous, OK ? Ensuite, vous travaillez avec ça. Vous remuez l’énergie à travers vous. Vous la remuez et, tandis que vous la remuez, vous vous apercevrez qu’elle commence à disparaître, c’est intéressant, parce que vous n’utilisez pas cette énergie pour activer votre esprit, qui active les pensées. Si vous activez les pensées, c’est là que le cycle commence à courir tout le temps, et c’est là que ça devient « hors de contrôle ». Donc, calmez-vous. Si les pensées viennent alors que vous vous calmez, allongez-vous et pardonnez ces pensées – n’importe quoi qui vient. Effacez les images. Arrêtez les images. Vous trouverez que ça commencera à partir. Souvenez-vous : c’est un processus, ça prendra du temps, ça ne va pas arriver immédiatement – ne soyez pas dur avec vous-même, ne vous jugez pas. C’est un système, OK ? Ce n’est pas vous – par conséquent, c’est impossible pour vous de vous juger. Toute cette culpabilité que vous ressentez, ces remords, cette situation de « je suis baisé » : STOPPEZ – car il ne s’agit pas de ça. Il s’agit de vous tenant debout et ayant du self-contrôle, OK ? C’est du self-contrôle et de la self-responsabilité.

OK, maintenant alors, les êtres humains accros aux expériences sexuelles qui sont aussi dans des relations avec du sexe, d’abord, je vous suggère, si vous êtes dans une relation, que vous appliquiez tous les deux le pardon ensemble d’abord. Vous vérifiez en vous-même quand vous avez du sexe. D’abord, demandez-vous : « Pourquoi est-ce que j’ai du sexe ? Quelles pensées viennent ? Ai-je eu des images qui sont venues dans mon esprit qui m’ont fait vouloir avoir du sexe ? Est-ce qu’une expérience énergétique s’est produite en moi qui m’a fait vouloir du sexe ? » Souvenez-vous : le sexe ce N’EST PAS vous qui êtes menés par une expérience énergétique là en bas dans la zone pelvienne ou à cause de pensées. Saviez-vous que le sexe est en fait une expression de vous-même, et que vous êtes en fait constant ? Que ça devient un « choix » en réalité de vous exprimer – naturellement ? Ce n’est pas quelque chose qui démarre en vous et puis vous la suivez, et puis vous avez cette « expérience orgasmique sexuelle » – c’est n’est pas ça. Qui vous êtes est constant – et quand vous « choisissez » de vous exprimer d’une telle manière, en termes de sexualité, cela devient un choix réel – et puis vous vous exprimez librement. Je place cela en termes de « choix », mais c’est simplement juste pour que vous puissiez comprendre. Donc, les êtres humains qui sont dans une relation et qui connaissent le sexe : avant d’avoir du sexe, assurez-vous que votre esprit est clair de toute image – toute image. Aux deux partenaires : assurez-vous qu’il n’y a pas d’expérience énergétique qui se passent en vous qui viennent de l’esprit, qui viennent des pensées. Comme : vous avez vu une image, vous vous imaginez avoir du sexe, et puis vous voulez le faire. Non, n’allez pas là, parce que quoi ? Parce que vous savez que c’est l’esprit, et quand vous êtes sur le point d’avoir du sexe, vous êtes sur le point de vivre et de nourrir le système mental tout entier.

Ce que je suggère, en fait, c’est la chose suivante : n’ayez plus de sexe pour trois mois – trois à six mois, en fait. Pourquoi je dis ça ? Parce que, en cela, vous pouvez vous rendre net. Quand des besoins ou desirs ou des envies surviennent, vous les arrêtez – vous stoppez vos pensées. Pourquoi ? Parce qu’alors vous allez réaliser : « Suis-je accro au sexe ou pas ? » Et je suis certain que beaucoup d’êtres humains seront surpris. 3 à 6 mois – et puis vous vous appliquez efficacement, spécifiquement et ardemment jusqu’à ce que vous soyez juste clair, qu’il n’y ait rien qui ne bouge en vous, qu’il n’y ait rien de manifestation séparée qui vous amène à vouloir faire quelque chose. C’est la seule assistance pratique que je vous suggère jusque là. Et puis, j’en suis certain, cette fille commencera à parler de ce qu’est l’expression de soi en termes de sexualité pour vous assister de cette perspective.

OK. Donc c’est Jack.
Les gars : self-contrôle, self-responsabilité.
Merci beaucoup.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :