Jugement par les Pairs en Science Remis en Cause

Jugement par les Pairs en Science Remis en Cause

Comme le Belfast Telegraph en a rendu compte, les scientifiques ont inversé le processus de vieillissement.

« Une façon d’inverser le vieillissement a été découverte qui permet aux muscles atrophiés de se reconstruire en remontant une « horloge biologique ». L’effet a déjà été démontré sur le tissu musculaire humain en laboratoire. Les scientifiques aux Etats-Unis croient que la découverte pourrait mener à de nouveaux traitements qui rajeunissent et renforcent les corps vieillisants ou combattent les maladies dégénératives. Leurs trouvailles soulignent aussi l’importance pour les personnes âgées de rester actives, jusqu’à ce que ceci réduise l’altération des muscles relative à l’âge. »

Quelle valeur pratique ont l’argent et le temps dépensés à des façons d’inverser le processus de vieillissement… quand, en ce moment même, des millions de personnes vivent dans la pauvreté et sans argent pour se nourrir ? Quelle valeur pratique ont l’argent et le temps dépensés à prolonger la vie des personnes âgées de ce monde… quand, en ce moment même, des enfants sont malades et meurent de malnutrition et de famine ? Pourquoi est-ce que la pauvreté, la famine, les circonstances de désespoir et de misère vécues par des êtres humains sont acceptées et ne reçoivent pas une attention prioritaire ? Pourquoi une solution n’a-t-elle pas été trouvée à la souffrance et à la mort de millions d’êtres humains qui ont lieu en ce moment même ? Pourquoi combattre le processus de vieillissement et conserver un corps jeune en apparence reçoivent-ils fonds et attention comme domaine prioritaire de recherche et de développement scientifiques ? Qui examine de telles recherches ? Qui fournit les fonds ? Aucun doute : ceux qui voudraient prolonger leur propre vie.

L’acceptation de tels domaines de recherche et de développement comme ayant une priorité sur la fin de la famine et sur la mort de millions d’enfants ne révèle-t-elle pas que la majorité de la communauté scientifique ne considère pas l’amélioration et le bien-être de l’Humanité malgré ses prétentions à ainsi faire ? Ceci ne révèle-t-il pas que la majorité de la communauté scientifique est programmée à ne pas voir le bon sens et à ne pas considérer ce qui en fait requiert notre attention dans cette réalité, ce qui en fait requiert une solution par-dessus tout ? Ceci ne révèle-t-il pas aussi que la majorité des êtres humains est programmée à ne pas voir le bon sens et ne considère pas les problèmes majeurs de l’Humanité comme affaires prioritaires ?

Le jugement par les pairs est une partie du problème. C’est du bon sens que fonds et aide devraient être offerts à ces domaines de recherche et de développement dont le point de départ est l’établissement et l’implémentation de solutions pour l’amélioration de la vie de tous les êtres humains également. En ceci, les principaux problèmes de famine, de pénurie, non accès à l’électricité, aux soins de santé et à l’éducation devraient se voir donner une absolue priorité dans les considérations de ceux qui examinent et qui décident de la valeur et de l’attention données à la recherche et au développement scientifiques proposés. Car c’est du bon sens que, jusqu’à ce que l’Humanité comme un tout remette de l’ordre dans son équilibre et corrige la forme courante de système mondial qui est inégalité, intérêts personnels et mépris de la souffrance du grand nombre en faveur de l’attention portée aux besoins et aux désirs du petit nombre avec de l’argent, que n’importe quelle affirmation faite par la science d’exister pour l’amélioration et le bien-être de l’Humanité est une malhonnête et illusoire déclaration. Toutefois nous voyons que le jugement par les pairs – qui devrait être pris en charge par une communauté d’êtres humains en tant que pairs, égaux dans la considération de ce qui soutient au mieux l’Humanité comme un tout avec bon sens, non influencés ou limités par des motifs personnels, des autodéfinitions, une base de savoir prédéfinie, des désirs, des croyances ou des opinions – est plutôt à charge d’un groupe de gens qui se trouve dans les mêmes ou similaires base de savoir et idéologie que ceux qui soumettent leurs idées et leurs recherches pour examen. Déjà dans la définition de ‘jugement par les pairs’, il est déclaré qu’une communauté d’experts dans les domaines donnés est requise, qui sont qualifiés pour procéder à un examen impartial.
La seule impartialité évidente est l’impartialité envers ce qui en tout bon sens devrait être considéré dans un examen de n’importe quel domaine proposé de recherche, de financement et de développement scientifiques, ce qui en fait considère une solution aux problèmes prioritaires de l’Humanité en ce moment.

Il est évident que les êtres humains sont programmés à accepter que la science et les scientifiques existent à l’écart du reste à l’intérieur de leur propre bulle de supériorité faite de savoir et que la majorité des êtres humains ne prend pas l’initiative d’évaluer le point de départ de la science en voyant ce qui réellement considère l’amélioration des vies de toute l’Humanité comme un tout, en égaux. Ceci révèle que les êtres humains ne prennent pas l’initiative d’évaluer leur propre point de départ et que tout existe dans la considération de leurs propres intérêts seulement. Et il est aussi évident dans la nature de la majorité des recherches scientifiques que, dans la communauté scientifique, l’évaluation de bon sens du point de départ de quelqu’un – en examinant si la recherche menée est réellement pertinente face aux points en ce monde qui ont besoin d’attention – est négligée.

Ce dont nous avons besoin c’est d’une communauté, d’un groupe de gens qui prennent l’initiative d’évaluer et de purifier leur propre point de départ à travers honnêteté envers soi et bon sens, et d’évaluer le point de départ des actions prises par toutes les institutions majeures de ce monde dans la considération de ce qui soutient réellement le bien-être de toute l’Humanité.
Ce dont nous avons besoin c’est d’un groupe de gens prêts à développer du bons sens en toutes voies et prêts à prendre l’action nécessaire pour conscientiser à l’existence d’une monstrueuse perte de ressources et d’argent dans la poursuite de la recherche et du développement dans les domaines scientifiques et dans d’autres institutions, ressources et argent qui pourraient servir à atteindre une qualité et un standard de vie égaux pour toute l’Humanité.

Il est temps de se réveiller de la croyance illusoire que la science est ici pour le bénéfice de l’Humanité.
Il est temps de poser la question :
« Où est la voix du peuple ? »
« Et n’est-ce pas le devoir du peuple… n’est-ce pas notre devoir d’être la voix de ceux dans ce monde qui ne sont pas en mesure d’avoir une voix ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :