LA SOLUTION EN REALISANT QUE LA PEUR CRAINT

FAITES “PLAY” ET ACTIVEZ LES SOUS-TITRES GRÂCE A L’ICONE EN BAS A DROITE DE L’ECRAN

-LA SOLUTION EN REALISANT QUE LA PEUR CRAINT-

C’est la solution en réalisant que la peur craint.

Comme on m’a expliqué et donné une perspective sur moi dans le concept d’avoir peur de sa propre peur, je recommenderais à chaque personne qui regarde cette entrevue d’observer son expérience de vie en rapport à la peur. Ce qui est intéressant c’est que vous trouverez beaucoup de peurs (ou peut-être pas beaucoup) qui existent en vous dans lesquelles vous existez lorsque vous participez et vous expérimentez vous-même dans ce monde.

Maintenant une question intéressante à poser serait :
« Mais pourquoi j’ai toutes ces peurs ? D’où viennent toutes ces peurs ? Pourquoi est-ce que je crois ces peurs ? Pourquoi est-ce que je m’accepte et me permets d’exister dans ces peurs ? »

Il est intéressant que toutes ces peurs soient liées à la « perte ». Je veux dire la peur de perdre, de perdre quelque chose. Et ce « perdre quelque chose » est connecté à de multiples variables en vous et dans votre monde. Par exemple, la plus frappante : la peur de la mort. Ce qui est intriguant en soi de la perspective que tous les êtres humains sont conscients qu’ils sont en train de mourir et qu’ils mourront finalement. Naturellement, le temps, l’endroit et le comment sont inconnus. Mais les êtres humains choisissent quand même d’exister dans une constante et continue peur de la mort pour le restant de leurs vies jusqu’à ce qu’ils meurent en fin de compte.

Ou… il y a d’autres peurs : avoir un accident de voiture, perdre ses enfants, perdre des membres de sa famille, perdre son argent, perdre ses liens avec des gens, perdre ses amitiés. C’est fascinant.

Alors que se passe-t-il ? Cette peur se manifeste ! Car la peur crée. Pourquoi ? Car vous vous êtes défini selon cette peur qui existe en vous, à laquelle vous donnez votre pouvoir et votre vie comme l’essence de vous-même, et alors vous créez et manifestez la nature même avec laquelle vous avez accepté et permis d’être un et égal. Et même si cela n’arrive pas dans votre expérience de vie, cela va s’équilibrer dans l’expérience de vie d’un autre être humain en ce monde.

Aussi, êtres humains, réalisez que toutes les peurs sont connectées à l’unique peur qui est celle de la mort. Vivez comme la liberté d’expression comme qui vous êtes dans chaque instant de chaque souffle. Autrement, si vous existez constamment et continuellement dans la peur, vous êtes piégés et enchaînés dans le passé et dans le futur à l’intérieur du moment présent. Alors vous n’êtes pas ici comme la présence de vous-mêmes dans chaque instant de chaque souffle. Mais la peur de la mort vient de celles qui se sont produites avant vous, qui existent dans le passé, que vous projetez dans le futur, et donc vous êtes constamment dans le présent, dans le « maintenant de la conscience » qui est asservi ici, dans le passé et dans le futur.

Etres humains, réalisez la réelle stupidité de la peur. La peur est un modèle d’asservissement de l’esprit. Principalement utilisé pour « vous garder enchaînés et piégés » dans le passé et dans le futur pour ne pas rester ici comme souffle, comme la présence de vous pour vous vivre réellement. Comment pouvez-vous vivre dans chaque moment comme la liberté d’expression comme vous sans peur de quelque manière que ce soit mais ici comme qui vous êtes si vous coincés dans le passé et dans le futur, enchaînés dans le présent du « maintenant de la conscience » ?

Et alors quand vous mourez, vous réalisez : « Je suis encore ici. La peur dans laquelle j’ai existé durant toute ma vie, durant une grande partie de ma vie, qui m’a lié, qui m’a limité, qui m’a gardé dans les confinements de mon environnement contrôlé n’était pas nécessaire. »

Ce n’est pas réel !

Quand vous passez de l’autre côté vous réalisez : « Je suis toujours ici. » Alors vous réalisez vraiment que la peur, ça craint vraiment ! Spécialement si vous lui permettez de vous contrôler, de vous limiter, de vous lier, et de vous asservir dans ce monde et que vous ne vous êtes ni permis ni accepté de vous donner l’opportunité de vivre réellement, et que vous avez eu une émotion de peur de l’esprit. Ca vous enchaîne, ça vous étouffe, pour ne pas vivre.

Je suggérerais de réaliser ça ici dans cette vie qu’avoir à passer de l’autre côté pour littéralement vous taper le front à cause de la stupidité de permettre à la peur d’influencer qui vous êtes comme l’expression de vous dans chaque moment de chaque souffle.

Merci beaucoup.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :