LA SOLUTION POUR S’ECRIRE SOI VERS LA LIBERTE

FAITES « PLAY » ET ACTIVEZ LES SOUS-TITRES GRÂCE A L’ICONE EN BAS A DROITE DE L’ECRAN

-LA SOLUTION POUR S’ECRIRE SOI VERS LA LIBERTE-

C’est la solution : « S’écrire soi vers la liberté ». Et je suis ici pour vous donner une perspective montrant comment « s’écrire soi » vous assiste et vous soutient dans votre processus individuel de réalisation de soi à travers la vision de soi, l’observation de soi. Et en cela, dans les moments de réalisation de soi, et de vision de soi, vous rendant votre liberté, comme la pureté de l’expression dans l’innocence de la Vie comme qui vous êtes.

Observons maintenant comment l’esprit fonctionne.
D’abord, l’esprit enregistre des souvenirs. Que sont les souvenirs ? Les souvenirs sont des enregistrements de moments d’expérience qui se sont produits dans le passé. L’esprit se développe par les souvenirs. L’esprit a besoin de souvenirs. Des enregistrements de moments d’expérience passés. Ces moments sont parfaitement capturés. Ce qui signifie que tout ce que vous expérimentez dans ce moment à la pensée près, à la réaction près, au mouvement de réfraction en vous près, est capturé dans ce moment et emmagasinné à l’intérieur de votre esprit, une information transférée en tant qu’expérience de vous dans ce moment à l’intérieur et en tant que l’entièreté de votre corps humain physique, stockée comme mémoire d’information dans la plasticité de vos cellules. Et donc vous modelez la personnalité, le comportement, le devenir de soi, en tant que système de conscience de l’esprit. Réalisez que le système de conscience de l’esprit existe grâce au passé. C’est tout ce que l’esprit connaît. C’est tout ce que l’esprit a….c’est le passé. Et les êtres humains continuent avec bonheur et ignorance à leur participation quotidienne dans ce monde, semblant oublier qu’ils ont pris pour acquis chaque moment d’expérience, perpétuant les fardeaux du passé en tant que souvenirs des expériences passées, classés dans et en tant que le corps humain physique dont le système de conscience de l’esprit se sert pour prospérer, pour exister.

Donc qu’est-ce que « s’écrire soi vers la liberté de soi » ? C’est quand vous faîtes la chose suivante, c’est intéressant : quand vous écrivez, vous faîtes ressortir, et c’est intéressant parce que cela ressemble à des fils d’informations que vous extrayez de l’intérieur de vous, donc vous extrayez toutes ces informations d’expériences passées en tant que souvenirs de l’esprit de l’intérieur de vous, vous commençez à extraire pendant que vous écrivez. PENDANT QUE VOUS METTEZ TOUT DE VOUS, ICI, DEVANT VOUS DANS ET EN TANT QUE PRESENCE DE VOUS, C’EST ICI, DEVANT VOUS, EN TANT QUE VOUS. Cela ne se mélange plus constamment dans votre esprit, créant et manifestant continuellement des pensées, parce que c’est d’ici que viennent les pensées, êtres humains, des expériences passées en tant que moments de souvenirs stockés à l’intérieur de votre corps humain physique dans la plasticité des cellules, qui manifestent, créent et modèlent vos pensées. Et donc vous existez constamment et continuellement dans votre esprit de pensées.

Donc quel est le processus d’écrire vers la liberté de soi ? C’est de….vous ramener ICI. TOUS ! TOUT DE VOUS ! ICI ! LA PRESENCE DE SOI ! Quand vous écrivez, vous extrayez toutes les informations qui génèrent l’esprit, dont l’esprit a besoin, recquiert pour prospérer. Et vous mettez tout sur papier, vous placez, placez, placez,……. vous commençez à tout sortir via l’écriture. Parce qu’en écrivant vous vous voyez vous-même. Vous n’avez pas besoin de l’esprit, vous réalisez que vous écrivez comme l’expression de vous-même, quand vous écrivez les mots venant de vous. Et dans l’écriture, vous appliquez le Pardon de Soi parce que, dans l’écriture vous extrayez, dans le Pardon de Soi, vous vous délivrez du placement de la construction de la mémoire d’expériences passées qui vous ont maintenu dans le passé et vous arrêtez.

Alors vous commençez à déconnecter les constructions de l’esprit, les constructions du passé en tant que souvenirs, auxquelles vous vous aggrippiez, pour définir la définition de vous-même comme un système de l’esprit de et en dedans du champ de conscience unifiée, vivant constamment et continuellement dans le passé et vos pensées-mêmes vous maintenant dans ce passé. Donc avec l’écriture, vous vous placez vous-même dans la présence de vous-même dans la totalité et l’entièreté de vous-même ici, comme le souffle de Vie, comme vous.
Au fur et à mesure que vous écriviez, vous commençez à enlever et vous commencez à vous relever à l’intérieur de vous, puis vous réalisez tout ça… « Oh, je vois ! », « Oh je comprends ! », « WAOOOOW ! », « Je vois ce que j’ai fais ici ! », « C’est comme ça que je le change, c’est comme ça que je l’arrête ! », « J’ai vu ce que j’ai fais, c’est comme ça que je vivrai maintenant un, en égal, comme qui je suis ! ».

Etres humains, ECRIVEZ ! Car en écrivant vous vous libérez. Pour vivre la liberté d’expression comme la présence de vous-même, ici, en tant que respiration. Pas le passé, qui contient la mémoire des pensées du système de l’esprit, asservis et perdus, préoccupés, dans le champ de conscience unifiée. Etres humains, prenez un stylo et du papier, et commençez à écrire.

Merci beaucoup. C’est la solution : « S’écrire soi vers la liberté ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :